Les nouvelles sur les maisons de retraite | Trouver maison de retraite

Maisons de retraite : La Haute-Loire reste compétitive

Les aînés devant choisir parmi plusieurs maisons de retraite souhaitent avant tout privilégier la proximité. C’est en effet un des critères de choix de maisons de retraite les plus importants. En Haute-Loire, les services sociaux sont heureux de pouvoir proposer des tarifs abordables pour la plupart des maisons de retraite, et développent l’attribution d’aides sociales pour les personnes âgées démunies.

45,62 euros en moyenne dans les maisons de retraite locales

La personne âgée souhaitant intégrer une des maisons de retraite de Haute-Loire devra en moyenne débourser 45,62euros par jour pour l’hébergement et 4,65 euros en sus pour le ticket modérateur du tarif dépendance. Avec un tarif global tournant aux alentours de 1600 euros par mois, les maisons de retraite de Haute-Loire sont très attractives. On est loin des 6000 euros demandés pour un couple dans certaines maisons de retraite dans les grandes villes! La popularité des maisons de retraite de Haute-Loire dépasse les frontières du département, et celles-ci attirent même des aînés de la Loire, limitrophe souhaitant effectuer un rapprochement familial. Pierre Liogier, directeur de la vie sociale, se félicite des résultants obtenus par le département, empêchant l’éloignement des aînés altiligériens de leurs proches.

Des maisons de retraite publiques pour la plupart

Ces tarifs raisonnables ne sont pas pour autant accessibles à toutes les bourses, et les services sociaux en sont bien conscients. C’est pourquoi les aînés démunis souhaitant entrer en maison de retraite sont accompagnés dans leurs démarches de demandes d’aide sociale. Après examen des ressources de l’aîné et de ses proches, une subvention peut-être attribuée sous certaines conditions en plus de l’allocation personnalisée à l’autonomie, que perçoivent la grande partie des personnes âgées dépendantes.
Si les places en maisons de retraite sont bon marché, il faut parfois s’armer de patience pour obtenir une place disponible. Ce phénomène s’explique par le taux très faible de maisons de retraite privées sur le secteur, une volonté affichée des élus locaux.

Articles associés

Laisser un commentaire

Commentaires récents